Mise à l’eau ratée !

Pour commencer votre sortie de chasse sous marine vous pouvez vous mettre à l’eau comme sur cette vidéo mais on vous le déconseille fortement 😉


Autres exemples de mise à l’eau à éviter :
1- la mise à l’eau « violente ». Le chasseur se jette à l’eau comme un éléphant (technique de la bombe). Avantage : fait en général rire ses coéquipiers. Inconvénient : vide les poissons de la zone, on a aussi vu des pertes de masque et même des casses de voilures de palmes avec cette technique. A réserver donc aux fans de jackass ou aux sorties « brocouille ».

2- la mise à l’eau (trop) rapide. Une fois dans l’eau, on réalise qu’on a oublié de mettre sa ceinture, ou que son tuba ou son arbalète est restée dans le bateau dans un endroit inaccessible. Dépense d’énergie inutile, déconcentration, aucun doute votre prochain agachon sera foireux, ou vous aurez oublié la sécurité sur votre fusil alors que le poisson de vos rêves passe à 20 cm de votre arbalète, bref, vous n’êtes pas dedans, ressaisissez vous, bon dieu !

3- la mise à l’eau à l’arrache. Vous êtes très enthousiaste, vous vous mettez à l’eau sans trop regarder ce qu’il y a autour de vous. Malheureusement un taquet de bateau, ou tout autre obstacle inattendu va se prendre dans votre belle combinaison en néoprène lisse extérieur et faire une entaille de 25 centimètres dedans (évidemment ce jour là vous n’aurez pas de tube de colle néoprène avec vous !) Réjouissez vous, vous devriez tenir environ 20 minutes dans une eau à 12°, le temps de chopper une pneumonie.

Tags:
 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *