La seiche

Technique de chasse sous marine de la seiche

Comment pêcher des seiches ? On les trouve en palmant au dessus du fond pour déceler leur présence : on peut ainsi repérer les trous laissés lorsqu’elles se sont enfouies et qu’elles ont changé de spot, mais on peut aussi les détecter lorsqu’elles sont dans le sable par la présence de leurs yeux, tentacules, ou contour du corps. La seiche a tendance à se cacher en s’enfouissant ou en utilisant son mimétisme.

On peut aussi les rencontrer en train d’évoluer au dessus du fond, dans les éboulis, les herbiers ou en bordure de sable / roche.

Il faut les achever rapidement en plantant la dague derrière les yeux à la jonction entre la tête et le corps. Videz les dans la mer vous éviterez de tacher votre cuisine ou le pont du bateau, l’encre de seiche est très difficile à faire disparaitre !

DESCRIPTION des seiches

La seiche fait partie de la famille des céphalopodes comme les pieuvres et les calamars.

La seiche peut atteindre 40 cm de long. Elle est pourvu d’un « os de seiche » qui est une sorte de flotteur calcaire jouant aussi le rôle de squelette. Elle est munie de bras avec des ventouses et possède deux grands yeux en forme de S très sophistiqués. Comme le poulpe elle est dotée d’une faculté de mimétisme qui lui permet de se fondre dans son environnement, de fuir ou d’intimider. Elle peut ainsi changer de couleur grâce aux chromatophores de sa peau.

La seiche se déplace grâce aux ondulations des bords du manteau ainsi que par un organe appelé entonnoir qui agit comme un siphon, lui permettant d’aspirer ou d’expulser de l’eau ce qu’il la fait reculer. Elle peut également projeter un liquide noir appelé « encre » ou « noir de seiche » afin de créer un écran pour se dérober aux yeux de son agresseur et prendre la fuite.

Les seiche sont reconnues comme étant des animaux complexes et intelligents. Prenez le temps de les observer ou de jouer avec elles vous ne le regretterez pas !

HABITAT 

On rencontre les seiches sur des fonds meubles, sable ou gravier, en bordure d’herbiers ou de posidonies, en bordure sable roche, le long des digues. Elles sont capables de grands déplacements mais s’enfouissent également dans le substrat pour se cacher ou pour chasser. Elles aiment aussi se dissimuler dans les algues.

ALIMENTATION 

La seiche se nourrit de proies vivantes qu’elle chasse à l’affût en utilisant ses capacités de camouflage ou en se déplaçant pour se saisir de sa proie. Ses principales victimes sont les crabes, les crevettes et les petits poissons, mais elle peut aussi attaquer d’autres céphalopodes comme sur cette vidéo où une seiche attaque un poulpe !

REPRODUCTION des seiches

Les seiches sont matures sexuellement au bout d’environ une année. Elle s’accouplent « tête à tête » en entremêlant leurs tentacules.

Pour reconnaître une seiche mâle d’une seiche femelle, on peut identifier le bras copulateur du mâle qui est en fait un tentacule modifié (sans ventouses à la base).

Évidemment c’est assez délicat pour un plongeur en action de chasse ! En revanche, on peut différencier le mâle d’une femelle seiche lorsque ceux-ci sont en parade d’accouplement.

Déjà , les mâles sont généralement plus nombreux que les femelles, et la compétition est rude autour de cette dernière. Les individus mâles abordent alors une parure zébrée noire et blanche avec des couleurs plus vives, tandis que la femelle, souvent plus petite, est de couleur plus terne et sans zébrures.

Évitez alors de tirer la femelle ! Choisissez de prélever un ou deux mâles s’il y en a beaucoup autour ou observez simplement  le spectacle, c’est peut être la meilleure chose faire ! S’il vous tombez sur deux seiches en train de s’accoupler, abstenez vous de les déranger, vous pourrez les observer car elles ne prêteront pas attention à vous.

Après l’accouplement les œufs sont déposés dans une cavité, sur une corde ou un rocher. Les juvéniles qui éclosent sont des adultes en miniatures. Après deux années, tous les individus d’une même générations meurent juste avant la naissance des sépions, ce qui provoque dans certains coins des marées d’os de seiche à la côte.

Voir toutes les fiches poissons. (Retour)

2 Comments

  1. J’ai été agréablement surpris en cherchant un renseignement sur les seiches et de retrouver une de mes vidéos sur le site.
    Excellent 🙂

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *