La Baudroie

La baudroie en chasse sous marine est une prise peu commune, un peu comme le saint pierre car elle fréquente des eaux plutôt profondes.

Aire de répartition: du golfe de Guinée à la mer de Barents; Méditerranée. Fonds de 10 et 800 m.

Description: Le corps est parsemé de petits lambeaux de peau qui servent au camouflage. Coloration brune et tachetée. La peau dépourvue d’écailles. La tête est énorme, plus large que le corps. Bouche largement fendue aux dents acérées. Premier rayon dorsal transformé en filament pêcheur (illicium). Pectorales pédiculées servant aux déplacements.

Comportement: poisson benthique, au rythme d’activité lent, vivant sur les fonds de sable et de vase et rocheux.

Croissance: La croissance est très lente (1m à 20 ans). Peut atteindre 150 cm (soit 20 kg).

Reproduction: Elle pond à 200 m de profondeur de 1 à 3 millions d’oeufs regroupés en un cordon muqueux. Ce cordon remonte en surface où il se désagrège en libérant les oeufs. Après plusieurs mois, les larves, qui diffèrent encore de l’adulte, deviennent benthiques.

Alimentation: Les lottes sont très voraces, attaquant de grosses proies : poissons, crustacés et céphalopodes. Elle reste immobile, à l’affut, et attire ses proies avec son filament pêcheur au dessus de sa tête.

TECHNIQUE DE CHASSE: La baudroie est une espèce rare et difficile à repérer grâce à son camouflage et sa faible densité. On peut tomber dessus par hasard en effectuant des indiennes en dérive ou à la coulée.

 

Voir toutes les fiches poissons. (Retour)

Vidéo : Comment dépouiller une lotte

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *